lundi 9 mai 2016

Mobilisation du ferroviaire : Non à la dégradation du service public

 Demain les cheminots sont  en manifestation nationale à Paris. Leur lutte est d'intéret général. C'est le service public qui est ici en jeu.

Mon communiqué au nom du Parti de Gauche:

 


Les cheminots seront une fois de plus dans la rue demain. C’est peu de dire qu’ils n’ont pas été entendus : la réforme du ferroviaire de 2014 rend obligatoire de négocier une convention collective qui va encadrer les conditions de travail de tous les cheminots privés, comme public. Celle ci a pour fonction de casser le règlement qui les encadrait jusqu’à présent, le RH077. Il s’agit de préparer l’entreprise publique à l’ouverture totale du transport ferroviaire à la concurrence prévue pour 2019, et donc de tirer vers le bas les conditions de travail des salariés du secteur afin d’économiser sur le prix du travail. 

Ce combat des cheminots est aussi celui des usagers : Temps de repos, amplitude horaire, récupérations seront revus à la baisse afin de complaire au patronat. Outre la dégradation des conditions de travail pour les cheminots, c’est la qualité  et la sécurité du service public qui en pâtira. Le gouvernement livre ainsi l’entreprise publique au dumping dans le but d’en faire un bien marchand et au mépris des enjeux liés au développement du rail en matière de mobilité pour tous, de défense du climat et de lutte contre la pollution.

Le Parti de Gauche s’oppose à cette manoeuvre. Le transport ferroviaire doit rester un service public ! 

Pour le défendre, tous et toutes dans la rue le 10 mai !

manif10Mai.jpg
manif10Mai.jpg, mai 2016
 
manif10Mai.jpg, mai 2016

 

Haut de page